Nos actions

Nos actions

Accueillir & protéger | Nourrir | Soigner | Éduquer & épanouir | Réinsérer & suivre | Autres actions

Accueillir et protéger

Le Village de la Joie, dans sa politique de protection de l’enfant, privilégie toujours la famille, lieu idéal pour son développement harmonieux permettant à l’enfant d’évoluer et de grandir dans son propre contexte familial. Le placement en institution est donc limité au cas d’urgence et graves. Au début de l’année 2020, les enfants mineurs présents étaient 60 et en fin d’année 41.

Leur accueil et leur protection passent par les actions suivantes:

Accueil et étude des cas signalés pour la prise en charge

Chaque année, nous sommes sollicités par les services sociaux, la police, les leaders communautaires pour recevoir, protéger et éduquer des enfants sur une période déterminée. Cette collaboration avec les services de protection de l’enfant (DGPE, Service de l’Action Sociale, Tribunal des Mineurs) est un point incontournable pour mener a bien notre mission.

L’admission d’un enfant au Village de la Joie est effectuée dans le respect de la procédure suivante:
– une signalisation dans la plupart des cas des Services Sociaux du territoire ou d’une structure chargée de la protection des enfants;
– une signalisation du cas de la part du Tribunal des mineurs;
– une évaluation du cas de la part de la Direction et/ou du Comité de Gestion du Village de la Joie.
Tous les cas admis au Village sont signalés au Tribunal pour Mineurs et/ou aux Services Sociaux indiqués.

Pour l’évaluation du cas aux fins de l’admission, la Direction doit disposer des données suivantes :
– les informations détaillées sur la famille d’origine de l’enfant ;
– la situation juridique de l’enfant (filiation) ;
– la situation psychologique, sanitaire et spirituelle de l’enfant ;
– les informations sur les difficultés du mineur et sur sa personnalité ;
– les motivations qui demandent l’éloignement du mineur de la famille d’origine ;
– la prévision d’un cadre pour la réinsertion en famille de l’enfant après son séjour au Village de la Joie.

Après étude du cas et après avoir pris contact avec le Service Social intéressé et/ou le Tribunal des Mineurs, La Direction du Village de la Joie et le Comité de Gestion évaluent s’il faut admettre le cas au Village ou prévoir des mesures d’accompagnement pour son suivi à domicile.

Pour chaque cas signalé, l’équipe du Village mène donc une enquête sociale, qui permet de découvrir le milieu de vie de certains enfants en famille, les réalités de leurs conditions de vie, l’éclaircissement de leurs tristes histoires. Ces enquêtes ont permis l’obtention de la part du juge des enfants, de l’ordonnance de placement pour chaque enfant accueilli.

L’enquête sociale (ou de moralité) a concerné aussi certains membres du personnel du Village de la Joie afin de mieux les connaitre, pour le bon fonctionnement du Village de la Joie.

Le lien avec la famille d’origine a une importance capitale dans le développement et le processus d’identification de l’enfant. En effet dès son arrivée au Village de la Joie, il est important de connaître son histoire, identifier ses liens familiaux, établir un contact continuel avec la famille biologique. (Même si son identité est inconnue ou le lien avec l’enfant s’est affaibli dans le temps)

L’équipe a donc réalisé 55 enquêtes sociales en 2020:
– 12 sur les enfants résidents,
– 27 sur les cas à domicile
– 18 enquêtes de moralité sur le personnel du Village de la Joie.

Service d’accueil longue-durée

Les enfants dont l’enquête sociale révèle que la situation familiale n’est pas propice à un dévelopement sain, sont accueillis comme internes pour une longue durée.

Le Village de la Joie accueille les enfants 24h/24h, pendant une période qui peut varier de quelques jours à plusieurs années. Le cadre dans lequel les enfants sont intégrés, est adapté aux besoins spécifiques de leur âge, protectif, en mesure d’offrir des espaces pour leur épanouissement physique et psychologique.

Les enfants accueillis présentent des besoins de nature diverses résultant souvent des carences éducatives/affectives, des négligences lourdes physiques ou psychologiques dues au milieu familial, qui se traduisent dans la plupart des cas par des problèmes de santé, malnutrition, troubles de caractère et de comportement, état d’abandon, troubles ou difficultés psychologiques, retard scolaire ou déscolarisation.

Après identification de leurs besoins à travers les rapports sociaux écrits, un temps d’observation suivra leur l’admission au Village de la Joie, puis servira à l’élaboration de leur projet de vie personnalisé.

Le Village a accueilli et protégé en 2020, 7 enfants dont 4 filles, tous en provenance de la région des Plateaux:
– 5 enfants orphelins de mère,
– 2 enfants, fils de mère malade mentale,

Cas de transit

Le Village de la Joie accueille des enfants en transit: enfants égarés, retrouvés dans les rues ou fugués dont la plupart des cas sont réinsérés en famille dans l’espace de quelques jours, après investigations du Service de l’Action Sociale ou du Commissariat.

Le Village de la Joie a aussi accueilli pour des périodes brèves des enfants suivis à domicile et en état de santé précaire. Dans ce contexte, l’enfant est toujours accompagné et assisté par un membre de la famille, habituellement la maman ou une tante.

L’année 2020 a enregistré 37 enfants en transit.

Service d’assistance à domicile

Un service d’assistance à domicile pour tous ces cas qui peuvent bénéficier des appuis alimentaires ou sanitaires du Village de la Joie sans être intégrés dans la structure.

Service d’accueil semi-résidentiel (garderie)

Le Village de la Joie pratique aussi des services de garderie en milieu semi-ouvert (de 7h à 18h) pour des enfants de 3 mois à 10 ans. Depuis quelques années, ce service offre aux parents travailleurs occupés ou absents pendant la journée, une solution sûre, un cadre éducatif et pédagogique idéal pour le développement de l’enfant, et un milieu protecteur contre les dangers de la rue.

Nourrir

Les enfants accueillis au Village souffrent parfois de carences dues à une sous voir malnutrition. Leur alimentation est l’un des premiers soin vital que nous pouvons leur apporter.

En 2020, 13 enfants de 0 à 1 an, ont bénéficié d’une alimentation en lait et bouillie enrichie conformément à leur âge. La prise est effectuée sur demande de l’enfant, bien que dans le respect, pour le lait, de trois heures entre une prise et l’autre. Les sevrages commencent déjà avec la prise de bouillies, préparations homogénéisées en petits pots constituées de fruits, de viande ou de poisson. Le passage à une alimentation solide est effectué progressivement à partir de 7-8 mois (constituée surtout de pâte légère complétée avec des sauces gluantes).

Les repas pour ceux qui mangent varient selon les jours et l’âge, conformément à un menu hebdomadaire (établi en accord avec les enfants plus grands) qui tient compte d’une répartition équilibrée en protéines, glucides, et vitamines.

Les enfants bénéficient de trois repas par jour et de deux goûters. Les enfants scolarisés, pendant le temps des cours, bénéficient, en plus du petit déjeuner, d’un service cantine administré à l’école mais préparé au Village de la Joie.

79 enfants ont ainsi recu des repas du Village de la Joie en 2020.

Soigner

Soins effectués par le Village

Trois agents de santé oeuvrent en rotation 24h/24h et assurent les premiers soins aux enfants internes ainsi qu’aux cas à domicile. Pour les cas de maladies plus inquiétantes, le Village se réfère aux Centres Municipaux de Santé environnants (Bon Secours, Anna Maria, Piscine de Siloé) ou directement au Centre Hospitalier Régional.

Les nouveaux enfants à leur arrivée au Village sont soumis à un bilan de santé général.
Les nouveaux nés (de 0 à 30 jours) et les nourrissons (1 mois à 2 ans) ont joui dans l’ensemble d’une
bonne santé. Leurs problèmes habituels de santé sont : le paludisme, les infections intestinales,
la toux et le rhume.
Pour les enfants au-delà de deux ans, les maladies les plus diffusées demeurent toujours les infections, le paludisme, la toux, le rhume, et les petites plaies provoquées pendant les jeux.
Pour les cas à domicile dans l’ensemble les maladies plus fréquentes sont le paludisme, les infections intestinales, la toux et le rhume, l’anémie.
Nous avons enregistré malheureusement un décès: 1 cas à domicile pour hépatite aggravée d’anémie sévère.
Le personnel du Village de la Joie peut aussi bénéficier des services de l’infirmerie, surtout pour les premiers soins en cas de maladie.

La prévention contre le risque des maladies constitue un aspect important des activités effectuées au Village de la Joie et une mesure indispensable pour assurer au mieux la santé des enfants.
– tous les enfants sont soumis périodiquement à un déparasitage (Albendazole),
– tous les nouveaux nés et nourrissons sont soumis aux vaccinations prévues pour les différentes tranches d’âge (BCG, Polio Oral, Rota, Penta …..) ;
– les enfants en bas de 5 ans ont bénéficié des campagnes de distribution de Vit A et Albendazole, ainsi que la distribution de Praziquantel pour les enfants au-delà de 5 ans ;
– 6 enfants ont été dépisté contre le VIH-SIDA et 8 contre l’hépatite B ;
– pour 8 enfants on a effectué le contrôle de l’électrophorèse pour détecter les cas de drépanocytaires et assurer une meilleure prise en charge de la maladie.

Projet ENTRAIDE Centre Hospitalier Régional – Village de la Joie

Depuis l’année 2019 le Village de la Joie a démarré le projet « entraide CHR-VDJ » dont la finalité est de contribuer à la réduction de la mortalité enfantile par la prise en charge financière des enfants hospitalisés au Centre Hospitalier d’Atakpamé dont les parents, démunis ou dépourvus de moyens financiers, sont dans l’impossibilité d’assurer la totalité des soins pour le rétablissement de leur(s) enfant(s).

Au cours de l’année le projet a assumé la prise en charge de 77 enfants.

Plusieurs de ces enfants, une fois descendus de l’hôpital sont enregistrés comme cas à domicile et donc accompagné par le Village de la Joie au niveau sanitaire et alimentaire.

Éduquer et épanouir

Scolarisation

Les enfants qui sont au Village de la Joie et qui ont l’âge requis sont scolarisés. Ainsi en 2020, 37 enfants dont 14 filles sont inscrits dans différentes écoles:
– au jardin d’enfants, 10 élèves dont 4 filles
– au cours primaire, 25 élèves dont 09 filles
– au collège, 2 élèves dont 1 fille
– les enfants en dessous de 4 ans, bénéficient de cours adaptés à leur âge et assurés à l’intérieur du Village de la Joie par une animatrice.
– Aussi les enfants nourrissons bénéficient des activités d’éveil par une tata animatrice.

En 2020, tous les 37 enfants passent en classe supérieure, donc 100% de réussite sur le plan scolaire. Deux ont obtenu leur premier diplôme, le CEPD et de ce fait ils montent en classe de 6ème.

Activités socio-éducatives

Le Village de la Joie ne ménage aucun effort quand il s’agit de mettre ses enfants à l’aise: en effet, les activités socio-éducatives occupent une place de choix dans l’encadrement et animation des enfants .
L’équipe éducative, constituée de 4 animateurs et un socio-pédagogue, a organisé un programme hebdomadaire comportant des multiples activités socio-éducatives en tenant compte des âges, goûts et de toutes les dimensions de développement des enfants.

Retrouvez les différents programmes ici et ici. Ils concernent ceux en âge d’aller à l’école.

Toutes ces activités manuelles, sportives, loisirs, récréatives ont été proposées avec et les enfants discernants. Ceci a aidé l’équipe éducative à suivre les enfants dans leurs différents mouvements, à dépister leurs forces et les faiblesses, certaines qualités et défauts lors de l’écoute et des observations.

Les enfants du Village, tout comme l’équipe éducative, ont reçu plusieurs sensibilisations et formations à travers les “causeries”, tous dans l’enthousiasme. Ainsi à travers des thèmes enrichissants (par exemple “La lecture et ses bienfaits”, “la politesse”, “la journée de la mémoire”, “la violence et les bagarres” etc.) et des sketchs, scènes, devinettes, contes, histoires drôles, et charades adaptés à leurs différents âges et niveaux de compréhension, les enfants se réjouissent et changent de comportements.

Tous les enfants qui ont transité au Village cette année ont été merveilleusement égayés. Ils ont fait de grands progrès en terme de sérénité, joie et stabilité.

Activités de “plein air”

Le Village a lancé des nouvelles activités récréatives en milieu ouvert proposées à tous les enfants du quartier. Cette initiative vise à prévenir le phénomene des enfants de rue, assez diffusé chez les enfants en âge scolaire et préscolaire qui ne beneficient pas de cadres de jeux et de structures organisées pour les activités récréatives.

Ces activités, effectuées dans le respect des restrictions imposées par la situation de pandémie, ont permis de réjouir et égayer une centaine d’enfants d’âge compris entre 4 et 12 ans.

Assistance psycho-sociale

La réalisation des activités socio-éducatives permettent à l’équipe d’observer, déceler les besoins, écouter, dialoguer et élaborer le projet de vie personnalisé de chaque enfant (PVP). Ce document permet de mieux suivre l’évolution de chaque enfant au Village de la Joie et de mieux l’accompagner après sa réinsertion.

Chaque enfant accueilli au Village arrive avec un baggage de problèmes. L’équipe éducative a pour mission d’aider ces enfants à avoir un équilibre psychologique et moral à travers leur écoute.
C’est ainsi qu’en 2020 l’équipe :
– A écouté 34 enfants dont 18 filles (en 145 séances d’écoute).
– A effectué 206 observations de 61 enfants dont 28 filles
– A rédigé 27 projets de vie personnalisés avec la participation des discernants.

Avec la collaboration de leurs parents, ces enfants retrouvent peu à peu la joie de vivre.

Liaison et assistance à la famille

L’équipe éducative conseille toujours les parents et tuteurs de visiter régulièrement leurs enfants au Village de la Joie pour leur bien-être. Un calendrier de visites hebdomadaires est établi pour faciliter et motiver la rencontre. Les parents/tuteurs sont également mis au courant du travail scolaire des enfants et des que possible, impliqués dans leur encadrement scolaire et la prise de décisions les concernant.

Ainsi au cours de l’année parmi les enfants résidents, y compris ceux accueillis en internat, et les enfants accueillis en transit :
– 2 enfants n’ont reçu aucune visite
– 13 enfants ont reçu une seule visite
– 22 ont reçu entre 2 à 5 visites
– 16 enfants ont reçu entre 6 et 10 visites
– 4 enfants ont reçu au-delà de 10 visites.

La mise a contribution des parents ou tuteurs requiert parfois un support physchologique. Certains ont le moral très bas par rapport à la situation précaire des enfants, et abandonnent leurs enfants au Village de la Joie sans leur rendre visite. Grâce au travail d’accompagnement psychosocial de l’équipe, certains parents ont pris conscience que les enfants ont besoin d’eux pour leur épanouissement. Ainsi, l’équipe a pu remonter le moral à:
– 35 parents/tuteurs dont les enfants sont au Village de la Joie
– 55 parents/tuteurs pour les enfants déjà réinsérés
– 43 parents pour les cas à domicile
L’équipe a aussi remonté le moral de 40 membres du personnel dont 31 femmes (mamans éducatrices, animateurs, agents de sécurité etc.) qui s’occupent de tous les enfants du Village de la Joie .

Assistance juridique

Les enfants accueillis au Village de la Joie ne jouissent pas toujours d’une situation juridique régulière; puisque c’est un droit inaliénable de tout enfant d’avoir un nom et une naissance, le Village sensibilise les parents afin de faire établir la naissance de leurs enfants. Si les parents sont inconnus, après recherche, le dossier est transmis à la Mairie pour qu’un nom soit attribué.

Tous les enfants accueillis au Village de la Joie sont signalés au service de l’Action Sociale de référence qui en autorise le séjour en attendant la régularisation des dossiers.

En fin d’année 2020, sur 41 enfants en fin d’année 21 ont la naissance, 13 ont le jugement supplétif. 37 disposent de l’ordonnance de placement ; pour les 4 restants, les dossiers sont en cours.

Réinserer et suivre

La famille étant le lieu privilégié pour un développement harmonieux de l’enfant, le Village privilégie l’aide a domicile plutot que l’internat et prioritise la réinsertion des enfants internes.

Le Village a orienté sa politique de protection de l’enfance en faveur de la famille et a concentré ses efforts et ses énergies pour privilégier les activités en milieu ouvert, surtout par l’accompagnement et le soutien à domicile d’un nombre considérable et toujours croissant d’enfants en situation de vulnérabilité.

Privilégier le soutien à domicile

L’admission au Village de la Joie est limitée aux cas vulnérables les plus graves et dont le séjour en famille pourrait être nuisible à leur santé ou évolution.
L’accompagnement des enfants à domicile est constitué de:
un suivi régulier qui permet de constater leur évolution dans le contexte familial ainsi que les éventuelles défaillances liées à l’hygiène, l’alimentation, l’encadrement;
un suivi sanitaire: prise en charge des frais de santé en cas de maladie ;
un suivi alimentaire pour les nourrissons: distribution du lait de premier et deuxième âge pour une période déterminée.

Depuis août 2020, grâce à la disponibilité d’un fonds octroyé pour cette finalité, le Village de la Joie a démarré la remise de kits alimentaires aux enfants vivant en des contextes de grande précarité. Au cours de la période août-décembre 2020, 80 kits alimentaires ont été distribués.

L’assistance à domicile a normalement une durée limitée et déterminée selon le cas. Les enfants réinsérés sont aussi considérés comme des cas à domicile donc ils bénéficient des mêmes suivis.

En 2020 le Village de la Joie a inscrit parmi les assistés à domicile
– 19 enfants réinsérés ;
– 47 nouveaux cas d’enfants vulnérables

A travers ces suivis, nous promouvons la sensibilisation en milieu ouvert au profit des familles et des enfants.

Réinserer les enfants internes du Village


Il est indispensable que le séjour des enfants au Village de la Joie soit temporaire. La réinsertion de l’enfant dans son contexte familial d’origine, après une période de séjour ne dépassant si possible les 3 ans, est donc une des priorités du Village.

Après une période de protection et sécurisation au Village, les enfants qui ont retrouvé la joie et la tranquillité sont préparés pour leur réinsertion en famille. Après la recherche des parents et l’établissement ou rétablissement des liens familiaux, les contextes éducatif, sanitaire, psychologique et financier des cadres d’accueil sont évalués lors de plusieurs rencontres avec les membres des familles impliquées. Si les conditions sont favorables, les parents et enfants sont préparés psychologiquement avant que l’enfant soir réinséré. Ainsi, en 2020 le Village a réinséré 21 enfants dont 11 filles.

Chaque enfant réinséré bénéficie, au moment de son départ, d’un kit varié (alimentaire, vestimentaire, scolaire) et d’un accompagnement financier. Tous bénéficient d’un suivi sanitaire pour une période d’au moins 6 mois.

Le contact avec l’équipe du Village est gardé par des appels téléphoniques, des visites à domicile et ou des visites périodiques de l’enfant réinséré au Village de la Joie permettant de contrôler et évaluer le contexte éducatif, sanitaire et psychologique dans lequel l’enfant évolue.
En cas de besoin la Direction peut décider d’octroyer à la famille une aide financière forfaitaire ou périodique. Le Village de la Joie apporte aussi son appui scolaire à certains enfants réinsérés dont les parents n’ont pas les moyens.

Ainsi en 2020, 70 enfants, dont 30 filles, réinsérés ont bénéficié de 212 suivis.

Pour 4 enfants déclarés abandonnés par le Tribunal des Mineurs la procédure d’adoption internationale est en cours. Pour trois de ces enfants la famille d’adoption a été attribuée et pour un la procédure de familiarisation à distance a commencé.


Autres actions

Initiatives d’autonomisation du Village

Le Village mene des activités génératrices de revenus, avec l’appui du projet PASPEV, pour s’autonomiser progressivement, et moins dépendre de nos partenaires.

– Activité agropastorale et stockage de produits vivriers
Un champ de sorgho et un elevage de poules hybrides ont ete crées. Une partie des rendements sert a l’alimentation des enfants, et l’autre est conservée. Le stockage concerne principalement le sésame.

– La boutique VeDi
La boutique VeDi, qui a démarré son activité en octobre 2020, vend une diversité de produits alimentaires, d’hygiene, de pharmacie, des fournitures scolaires, et des vetements, chaussures et accessoires.

Formation du personnel

Pour mieux encadrer et prendre soin des enfants qui sont sous sa protection, le personnel d’encadrement du Village de la Joie reçoit chaque année plusieurs sensibilisations et renforcement de capacités venant des personnes ressources externes et internes: assistant médical, socio pédagogue, infirmière, assistant social, juriste.

Aménagement de locaux et nouvelles structures

La politique d’aménagement des structures existantes, dans le souci aussi d’une meilleure conformité aux normes et standards nationaux, atourné au ralenti au cours de 2020 à cause de la situation sanitaire. Néanmoins, après une interruption de quelques mois, les chantiers ont repris en mai et ont permis de finaliser ou faire avancer les travaux suivants:
– aménagement de trois locaux destinés à salle des jeux pour les nourrissons
– réalisation d’un bloc administratif à bureau de direction et comptabilité;
– réfection de deux salles destinés au stockage des céréales et divers ;
– réalisation d’une cabine WC-douche pour les visiteurs ;
– démarrage des travaux de réalisation d’un point de lavage des mains et un WC destinés aux enfants et d’une salle de bain pour les nourrissons.
– achat d’un demi-lot de terrain, portant deux pièces en dur inachevées.